La Banque Alimentaire a du pain sur la planche

La Banque alimentaire a du pain sur la planche


 
"Nous manquons de bénévoles », lance Brigitte Kraft Detolle, présidente de la Banque alimentaire du Var lors de son assemblée générale annuelle vendredi dernier à La Garde. Si les résultats de l'année 2015 sont globalement les mêmes par rapport à l'année précédente (1730 tonnes de produits collectés et distribués à 7200 bénéficiaires), la situation de la Banque alimentaire va bientôt changer.
Plus de points de collecte
La loi Garot contre le gaspillage alimentaire des moyennes et grandes surfaces, votée le 3 février dernier, oblige désormais les supermarchés de plus de
 
400 m2 à faire dons des denrées alimentaires considérées comme invendables. « Si les grandes surfaces varoises collaborent déjà avec nous, il faut en revanche récupérer les invendus des moyennes surfaces avec qui nous avons encore peu d'accords », déclare Brigitte Kraft Detolle. Plus de points de collecte, cela nécessite plus de camions et donc plus de bénévoles. Les 7 salariés et 95 bénévoles (qui correspondent à 29 salariés équivalent temps plein) ne suffiront bientôt plus. L'affaire est d'autant plus urgente que les produits récupérés dans les grandes et moyennes surface constituaient plus de la moitié des dons de nourriture récupérés en 2015.

D'aprés un article de Var Matin du 26 avril 2016